Rivière-du-Loup et Trois-Pistoles complètent le carré d’as

(Photo Jean-Claude Pelletier) - Les joueurs du Bérubé GM se sautent dans les bras après avoir créé la surprise contre Grand-Sault.

Le CIEL-FM de Rivière-du-Loup dans un match complètement fou et le Bérubé GM de Trois-Pistoles qui était loin d’être favori, ont remporté des victoires pour éliminer respectivement le Shaker de Rimouski et les Cataractes McCain de Grand-Sault, vendredi soir.

Tout d’abord dans les Basques, tirant de l’arrière 3-1, le Bérubé GM a inscrit cinq points en 3e et 4e manches pour se donner une avance de 6-3 et ne plus jamais regarder dans le rétroviseur en route vers une victoire de 7-4 contre les Cataractes McCain.

Les locaux ont pris les devants après deux retraits en 1ère manche sur un simple de Jacob April, mais les visiteurs ont immédiatement répliqué grâce au coup de circuit de Rico Proulx. Grand-Sault en a même rajouté sur un double vol de buts et un simple productif de Koby Midgley, c,était 3 à 1. Mais comme ils l’ont fait toute la saison, les joueurs de Trois-Pistoles sont revenus de l’arrière notamment sur un simple de Xavier McNicoll-Belzile, un ballon sacrifice de Thomas Morin et un simple de Ludovic Saucier pour porter la marque à 6-3. Les équipes se sont échangées deux points, mais la relève du Bérubé FM a tenu le fort.

Au monticule, Gabriel Cyr signe la victoire avec quatre manches lancées et Xavier McNicoll-Belzile obtient le sauvetage grâce à trois manches de travail. Koby Midgley encaisse le revers du côté des Cats. Il a lancé les six manches complétant 117 lancers.

En attaque, Jacob April et Ludovic Saucier ont récolté deux coups sûrs et deux points produits chacun dans la victoire. Rico Proulx a été le meilleur dans cette série pour son équipe. Il a terminé la rencontre avec deux coups sûrs, dont un circuit et deux points produits.

Match de fou à l’avantage du CIEL-FM

À travers des montagnes d’émotions pour les deux équipes, le CIEL-FM de Rivière-du-Loup est finalement sorti victorieux de ce match de fou par la marque de 12 à 11 face au Shaker à Rimouski.

Les locaux ont marqué à sept reprises dès la 1ère manche jetant une douche d’eau froide sur la formation louperivoise. Une douzaine de frappeurs se sont présentés à la plaque récoltant trois buts sur balles et cinq coups sûrs pour se donner une priorité de 7 à 1. Benjamin Roy et Maxime Lévesque ont grandement contribué à cette poussée avec un triple chacun. Le CIEL-FM a rapidement répliqué profitant de quelques erreurs et d’un simple productif de Jimmy Durette pour faire 7 à 4 après deux manches.

Alors que le pointage était de 8-4 en 6e manche, Rivière-du-Loup a explosé pour sept points à son tour. Une comédie d’erreurs et des frappeurs atteints ont mis la table à Jérôme Ouellet et Vincent Tardif qui ont fait produire des points sur des simples, tandis que Félix Tardif a donné le grand coup avec un triple de deux points. Mais le match était loin d’être terminé puisqu’en fin de 7e manche le Shaker a profité de buts sur balles pour remplir les coussins et avec deux retraits, a créé l’égalité 11-11 sur une erreur en défensive.

En 8e manche, Maxime Bourgelas est venu racheter son erreur en frappant un simple et en volant le deuxième but. Il est finalement venu inscrire le point victorieux sur un mauvais lancer. Le Shaker a menacé à son dernier tour au bâton, mais Dave Voyer a fermé les livres inscrivant la partie sauvegardée.

Dans ce match offensif, Vincent Tardif a récolté la victoire avec une manche et un tiers sur la butte. Venu à la rescousse de Jimmy Durette qui n’a pu amorcer la partie en raison d’une blessure, Maxime Bourgelas n’a pas fait long feu subissant les foudres du Shaker. Félix Tardif a sauvé la mise pour Rivière-du-Loup grâce à quatre manches et deux tiers lancés. Pour le Shaker, Philippe Seyer-Lamontagne a subi le revers. Tout comme Benjamin Roy et Jean-Philippe Tortillet-Marcoux, il n’a pu racheter les cinq erreurs en défensives de son équipe.

Au bâton, soulignons la performance de Raphaël Bérubé qui s’est rendu sur les sentiers quatre fois marquant trois points. Avec deux coups sûrs et un but sur balles, Jérôme Ouellet a également connu un fort match. Pour Rimouski, Pier-Luc Ouellet termine avec trois coups-sûrs et Benjamin Roy avec trois points produits.

Carré d’as complété

Avec le résultat de ces deux rencontres, les séries quarts-de-finale sont maintenant terminées. Rimouski et Grand-Sault sont donc éliminés en quatre parties. En demi-finale, Montmagny (1) sera opposé à Trois-Pistoles (6) et dans la reprise de la finale de l’an dernier, Témiscouata (2) affrontera Rivière-du-Loup (4). Rappelons qu’à partir de maintenant, ce sont des séries 4 de 7. L’horaire de ces duels sera divulgué dans les prochaines heures.

 

 

Partenaires

McDonalds
416 Laf
Batitech
Puribec Général
McDonalds
416 Laf
Batitech
Puribec Général
McDonalds
416 Laf
Batitech
Puribec Général

Suivez-nous

Social

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Dernières nouvelles

Partenaires

Provigo
McDonalds
416 Laf
Provigo
McDonalds
416 Laf
Provigo
McDonalds
416 Laf