Le Bérubé GM continue de surprendre et toujours difficile pour Rimouski

(Photo Jean-Claude Pelletier) - Élie Belzile est accueilli en héros après avoir frappé un coup de circuit.

L’attaque du Bérubé GM a explosé pour neuf points dans les quatre premières manches pour vaincre les meneurs au classement, les Toitures Pro Lemieux de Montmagny, par le pointage de 11 à 7.

Les locaux ont frappé comme la vitesse de l’éclair grâce à coup de circuit de trois points d’Élie Belzile dès la 1ère manche, ce qui donnait une avance de 4-0 au Bérubé GM. Les visiteurs ont donné la réplique, notamment sur deux longues balles de Yannick Desbiens, mais c’est toutefois, en 4e manche que le Bérubé GM a donné le coup de grâce sur un autre coup de circuit de trois points, cette fois de Jacob April. Montmagny a bien tenté de rétrécir l’écart, mais Ludovic Saucier a frappé un double de deux points à la 5e manche pour procurer une avance confortable de 11 à 6, ce qui allait être suffisant pour créer une certaine surprise.

Au monticule pour Trois-Pistoles, Gabriel Cyr a limité les dégâts en quatre manches de travail pour signer la victoire. Xavier McNicoll-Blezile et Tristan Morin sont venus compléter le travail. Pour Montmagny, Antoine Bernier a connu une sortie plus difficile accordant huit points en trois manches et un tiers. Au bâton, Yannick Desbiens a une fois de plus excellé avec deux circuits et trois points produits. Pour le Bérubé GM, Ludovic Saucier est trois en trois et quatre points produits. Sans oublier, les deux coups de canon de Jacob April et Élie Belzile.

En soirée, Yannick Desbiens a poursuivi sur sa lancé avec trois coups sûrs, dont un circuit et cinq points produits pour mener les Toitures ProLemieux de Montmagny vers une victoire de 9 à 2 contre le Shaker à Rimouski.

Le Shaker s’était pourtant inscrit en premier au pointage sur des simples productifs de Jean-Philippe Tortillet-Marcoux et Alexis Roy. Les visiteurs ont créé l’égalité 2-2 en 4e manche, mais c’est la 5e manche qui a été fatale à Rimouski puisque Montmagny a marqué six points, dont trois sur le double de Yannick Desbiens.

Il n’en fallait pas plus pour que Cédric Martineau-Duguay enregistre la victoire. Il a connu une de ses meilleures soirées en carrière. En sept manches de travail, il n’a accordé que quatre coups sûrs tout en réussissant cinq retraits sur des prises. Pour le Shaker Philippe Seyer-Lamontagne était le lanceur partant. Il a gardé son équipe dans le match. C’est finalement Pier-Luc Ouellet qui a encaissé le revers.

Partenaires

416 Laf
McDonalds
Batitech
Puribec Général
416 Laf
McDonalds
Batitech
Puribec Général
416 Laf
McDonalds
Batitech
Puribec Général

Suivez-nous

Social

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Dernières nouvelles

Partenaires

Provigo
416 Laf
McDonalds
Provigo
416 Laf
McDonalds
Provigo
416 Laf
McDonalds