Messages

Demi-finale 4 de 7. Résultat 10 août: Trois-Pistoles 8 La Pocatière 6 Lanceur gagnant: Jimmy Durette. Lanceur perdant: Antoine Bernier. (3P mène 1-0)Résultats: 12 août: Témiscouata 11 Rimouski 1. Lanceur gagnant: Anthony Fournier. Lanceur perdant: Mathieu Gobeil (Tém mène 1-0). La Pocatière 3 Trois-Pistoles 1. Lanceur gagnant Martin Bossé. Lanceur perdant: Simon Rousseau (Série égale 1-1)Mardi 14 août. Témiscouata 8 Rimouski 7. Lanceur gagnant: Patrick Ouellet. Lanceur perdant: Jefferson Vargas. Sauvetage: Félix Castonguay.Mercredi 15 août. La Pocatière (Jason Blais) vs Trois-Pistoles (Marc-Antoine Bérubé) 20h.Demi-finale 4 de 7. Résultat 10 août: Trois-Pistoles 8 La Pocatière 6 Lanceur gagnant: Jimmy Durette. Lanceur perdant: Antoine Bernier. (3P mène 1-0)Résultats: 12 août: Témiscouata 11 Rimouski 1. Lanceur gagnant: Anthony Fournier. Lanceur perdant: Mathieu Gobeil (Tém mène 1-0). La Pocatière 3 Trois-Pistoles 1. Lanceur gagnant Martin Bossé. Lanceur perdant: Simon Rousseau (Série égale 1-1)Mardi 14 août. Témiscouata 8 Rimouski 7. Lanceur gagnant: Patrick Ouellet. Lanceur perdant: Jefferson Vargas. Sauvetage: Félix Castonguay.Mercredi 15 août. La Pocatière (Jason Blais) vs Trois-Pistoles (Marc-Antoine Bérubé) 20h.Demi-finale 4 de 7. Résultat 10 août: Trois-Pistoles 8 La Pocatière 6 Lanceur gagnant: Jimmy Durette. Lanceur perdant: Antoine Bernier. (3P mène 1-0)Résultats: 12 août: Témiscouata 11 Rimouski 1. Lanceur gagnant: Anthony Fournier. Lanceur perdant: Mathieu Gobeil (Tém mène 1-0). La Pocatière 3 Trois-Pistoles 1. Lanceur gagnant Martin Bossé. Lanceur perdant: Simon Rousseau (Série égale 1-1)Mardi 14 août. Témiscouata 8 Rimouski 7. Lanceur gagnant: Patrick Ouellet. Lanceur perdant: Jefferson Vargas. Sauvetage: Félix Castonguay.Mercredi 15 août. La Pocatière (Jason Blais) vs Trois-Pistoles (Marc-Antoine Bérubé) 20h.Demi-finale 4 de 7. Résultat 10 août: Trois-Pistoles 8 La Pocatière 6 Lanceur gagnant: Jimmy Durette. Lanceur perdant: Antoine Bernier. (3P mène 1-0)Résultats: 12 août: Témiscouata 11 Rimouski 1. Lanceur gagnant: Anthony Fournier. Lanceur perdant: Mathieu Gobeil (Tém mène 1-0). La Pocatière 3 Trois-Pistoles 1. Lanceur gagnant Martin Bossé. Lanceur perdant: Simon Rousseau (Série égale 1-1)Mardi 14 août. Témiscouata 8 Rimouski 7. Lanceur gagnant: Patrick Ouellet. Lanceur perdant: Jefferson Vargas. Sauvetage: Félix Castonguay.Mercredi 15 août. La Pocatière (Jason Blais) vs Trois-Pistoles (Marc-Antoine Bérubé) 20h.Demi-finale 4 de 7. Résultat 10 août: Trois-Pistoles 8 La Pocatière 6 Lanceur gagnant: Jimmy Durette. Lanceur perdant: Antoine Bernier. (3P mène 1-0)Résultats: 12 août: Témiscouata 11 Rimouski 1. Lanceur gagnant: Anthony Fournier. Lanceur perdant: Mathieu Gobeil (Tém mène 1-0). La Pocatière 3 Trois-Pistoles 1. Lanceur gagnant Martin Bossé. Lanceur perdant: Simon Rousseau (Série égale 1-1)Mardi 14 août. Témiscouata 8 Rimouski 7. Lanceur gagnant: Patrick Ouellet. Lanceur perdant: Jefferson Vargas. Sauvetage: Félix Castonguay.Mercredi 15 août. La Pocatière (Jason Blais) vs Trois-Pistoles (Marc-Antoine Bérubé) 20h.

Dans le carnet de Réal Fournier

 

Notes sur l’histoire du baseball à Rimouski de 1945 à 1964.

 

BASEBALL…En 1945, le terrain de l'École d'Arts et Métiers est le site des parties locales du Rimouski…Mario Sénéchal commence à faire parler de lui…

Le 6 octobre 1946, à Amqui, devant près de 3000 spectateurs venant de tous les coins de la région assistés à la dernière partie de baseball, venus par train spécial d'excursion et en automobile…Rimouski l'emporte 7 à 3 contre Lac-au-Saumon…Ernest Doucet était le gérant…L'alignement des nôtres: Noël St-Cyr, receveur; Normand Plourde arrêt-court; Alphonse Sirois, 2ième but; Mario Sénéchal, lanceur; Jos Hupé, 3ième but; Gilbert Gagné, champ gauche; Raymond Lepage, champ centre; Gustave Garneau, champ droit et Roger Boucher, 1er but…Henri Jacob remet le trophée qui porte son nom…

 

En été 1947, Rimouski joue ses parties locales sur le terrain du Séminaire…Plusieurs longs coups de bâton se sont rendus sur la rue de l'Évêché…Sept équipes forment les cadres de la Ligue de Baseball du Bas-St-Laurent avec comme président Elzéar Côté…Des nouveaux venus dans le camp rimouskois. Paul Émile Ruel, Andy Parr, Vic Corbin et Gaston Bergeron…À l'automne, le Rimouski gagne les séries éliminatoires en battant Causapscal…Vic Corbin est le lanceur gagnant…Ernest Doucet, Adolphe Mongrain et Raoul Pineau étaient les responsables de l'équipe…Au cours de la saison estivale 1948, Elzéar Côté est de nouveau président de la Ligue de Baseball du Bas-St-Laurent…Le 9 juin 1948, inauguration du terrain de baseball sur la rue St-Germain, derrière le garage municipal…L'arrivée de Maurice Peatros, nègre originaire de Pittsburg, fait couler beaucoup d'encre…Il ne tarda pas à se créer une réputation au sein de l'équipe rimouskoise…À la grande surprise de tout le monde, le gérant Ernest Doucet envoie son brillant artilleur droitier Mario Sénéchal à Amqui…Ironie du sort, le 27 juin 1948, Mario Sénéchal est venu blanchir ses anciens coéquipiers par 3 à 0, limitant ses adversaires à aucun coup sûr Seul Gaston Bergeron se rendit au deuxième coussin sur une erreur…

 

En 1949, dirigé par Marcel St-Pierre, le Rimouski inaugure la saison régulière par une victoire de 8 à 3 contre les Royaux de Price…Albert "Léo Durocher" Dupont était de la formation de Price…Le gros baseball continue dans la région…Jackie Leclair, joueur-étoile des Citadelles de Québec de la Ligue de Hockey Junior Provincial évolue comme lanceur et joueur de champ extérieur pour Rimouski…Butch Desorcy, ancien gérant et prédécesseur des Braves de Québec de la Ligue Canado-Américaine s'aligne pour Causapscal, s'avère le"BABE RUTH" et la terreur des lanceurs du circuit…Jos Hupé est le seul rimouskois qui fait partie de l'alignement local…Un groupe de sportifs organise une fête en l'honneur de Jos Hupé…Charles Desrosiers est le marqueur et l'annonceur officiel aux parties locales…

 

BASEBALL…Le 12 juin 1949, pour la première fois à Rimouski, on assiste à une partie de baseball sous les réflecteurs…Les Barbus de la maison de David étaient entièrement accommodés d'un système de lumière…Samedi soir, les nôtres perdent le premier affrontement 9 à 5, et le lendemain, nos joueurs ont été plus opportunistes remportant la victoire par 7 à 3…

Le frère de Maurice Peatros, Bill arrive à Rimouski et occupe le poste de lanceur…Le 4 septembre 1949, l'équipe Causapscal balaie la série finale en battant Rimouski par 4 victoires contre une défaite…Pour une des rares fois, le trophée Henri Jacob est gagné par une équipe de l'extérieur…Aussitôt la saison terminée, on annonce la fin des joueurs importés dans la région…

Dès le printemps 1950, Elzéar Côté abandonne le poste de président et est remplacé par David Barr de Price…Les formations régionales se préoccupent à réorganiser leur équipe…La formation Rimouskoise est dirigée par Roger Boucher et a dans ses rangs les joueurs suivants: Pull Lavoie, Georges Tremblay, Jean-Yves Dionne, Mario Sénéchal, Léopold Côté, Lionel Lavoie, Paulo Déry, Réginald Tremblay, Pierre-Paul Labrie, Raymond Janelle et Vic Corbin…Le Saybec élimine Rimouski dans les séries éliminatoires…

L'année 1950 a été dure pour les nôtres, les parties se jouaient devant de faibles assistances…On menace de se retirer de la Ligue au milieu du calendrier régulier…Grâce à l'appui financier de quelques sportifs, on poursuit les activités et le propriétaire-gérant Claude Pearson décide de jouer les séries éliminatoires à l'extérieur…La popularité de la balle-molle est une cause aux insuccès du baseball…Les amateurs assistaient nombreux aux parties de balle-molle, au stade des frères du Sacré-Cœur,sous les réflecteurs…

 

L'année 1952, la Ligue de Baseball du Bas St-Laurent groupe huit équipes, et ce, en deux divisions…On a l'heureuse idée de revenir jouer les parties locales sur le terrain du Séminaire…Le public assiste nombreux aux parties…André Bellavance est la sensation de l'équipe rimouskoise, et brille au monticule…L'instructeur Claude Pearson comptait également sur: Mario Sénéchal, Raymond Bouchard, Wilson Janelle, Jean-Marc Desrosiers, Réginald Tremblay, Herman Fournier, Léopold Côté et autres…Imbroglio…En été 1953, la Ligue de Baseball du Bas St-Laurent refuse le club Rimouski dans ses rangs…pour quelle raison, je l'ignore…Les amateurs sont privés de leur sport favori…Plusieurs joueurs locaux évoluent à l'extérieur…

 

Baseball…On réussit de peine et de misère à former une ligue de baseball…Cinq formations adhèrent à la Ligue de Baseball du Bas St-Laurent pour la saison 1954…Rimouski, Price, Lac au Saumon, Matane et Sayabec…Gérald Deschênes  de Price  fait ses débuts comme lanceur pour les Royaux de Price…Gérald en surprend plusieurs…En 1955 Jean-Yves Fournier de Price est le président et ce sont les mêmes équipes de l'année antérieure que regroupe la Ligue…Les parties locales se jouent au terrain municipal, et ce, grâce à la collaboration de tous les joueurs qui mettent beaucoup d'heures pour nettoyer le terrain…Vic Corbin a encore la lourde tâche de former l'équipe…Raymond Desrosiers, André Bellavance, Herman Fournier, Réal Desrosiers, Réginald Tremblay, Gervais Rioux, Raynald Morin, Jean-Yves Dionne, Jean-Louis Doucet, Roland Landry, Jean-Louis Tremblay, Léopold Côté et Jean-Marc Desrosiers…Trois membres d'une même famille s'alignent pour la formation rimouskoise…Jean-Marc, Raymond, et Réal, fils de Charles Desrosiers…ce dernier agissait comme marqueur et annonceur…Les hommes de Vic Corbin connaissent beaucoup de difficultés au début de la saison mais on ne désespère pas…Le receveur Raymond Desrosiers a été durement atteint à l'œil par le lanceur adversaire…Une lourde perte pour Vic Corbin…Herman Fournier et Jean-Louis Tremblay se partagent le poste de receveur pour le reste de la saison…La mauvaise température cause bien des problèmes au calendrier des parties…Finalement, ce n'est que le 7 novembre qu'on voit les hommes du bouillant gérant et instructeur Albert Dupont de Price décrocher les honneurs des séries éliminatoires contre Rimouski…Ce fut sans doute la plus longue saison de baseball…En 1956, ironie du sort, on annonce officiellement que les clubs de Price et Rimouski ne feront pas parti de la Ligue  de Baseball du Bas St-Laurent…Devinez les raisons…En 1957, le rêve tant convoité par Albert Dupont de doter le stade de Price d'un système d'éclairage est devenu une réalité…Le 19 juillet 1957, Price est devenu la première ville dans la région à avoir un système de réflecteurs…La saison du baseball est difficile pour Vic Corbin, le terrain est aménagé de matériaux…On réussit à convaincre la ville de déplacer le matériel et dès le 21 juin, Rimouski rejoint les autres formations du circuit, Price, Saybec et Causapscal…Ces trois dernières équipes avaient débuté la saison en mai…Réal Garneau apparaît dans le décor du Rimouski et s'avère toute une acquisition précieuse pour la Ligue…Réal brille au monticule…La fin du calendrier régulier, le Sayabec et Rimouski sont ex-aequo en tête du classement…Une partie décisive jouée sur un terrain neutre favorisa le Sayabec qui gagne 3 à 2…Les demi-finales terminées, les hommes de Vic Corbin se rendent à Sayabec pour la première partie de la finale…Queue de poisson ou poisson d'avril, l'équipe Sayabec ne se présente pas…la finale n'a pas eu lieu, pas de champions et c'est la fin de la saison…

 

BASEBALL…En 1958, dirigé par Réginald Côté de Sayabec, la Ligue de Baseball du Bas St-Laurent a connu une saison complète…Le club Sayabec termine en première place…Après avoir connu une saison plutôt ordinaire, les porte-couleurs de Rimouski avec leur gérant Vic Corbin en tête ont terminé en beauté la saison 1958 en remportant la finale contre Causapscal pour le championnat du baseball régional…Le joueur-gérant Vic Corbin a eu le matériel nécessaire pour doter Rimouski de la suprématie du baseball…Causapscal alignait les frères Jacques et Paul-Émile Tremblay…Réal Garneau et Réginald Tremblay ont brillé au monticule…Jean-Yves Dionne a également aidé sa propre cause en cognant quatre circuits dont un à 450 pieds du marbre, au terrain municipal…En août 1958, Sayabec inaugurait son stade avec un système de réflecteurs…

La saison de baseball 1959, la Ligue du Bas St-Laurent opère à quatre équipes, sans la présence de Rimouski…Vic Corbin décide de ne pas faire partie de la Ligue pour une saison, le terrain n'étant pas disponible…Georges Barriault, industriel de Causapscal succède à Réginald Côté au poste de président…Fernand Couturier de Causapscal et Fernand Marmen d'Amqui complètent le bureau de direction…Amqui devient la quatrième équipe remplaçant Rimouski…Plusieurs vedettes ont évolué pour les équipes…Réal Garneau a lancé à Price, Gaëtan Laliberté endosse l'uniforme d'Amqui, Jacques Monette à Amqui, Georges Tremblay à Sayabec et Raymond Lapointe à Sayabec…L'équipe de Causapscal gagne les éliminatoires contre Amqui…

 

La saison 1960 de la Ligue de Baseball ne fut pas longue…Pendant qu'on attend que Vic Corbin donne son O.K. pour adhérer à la Ligue, trois équipes sont formées: Sayabec, Amqui et Causapscal… Fernand Couturier est le nouveau président et est secondé de Benoit Leblanc, Gonzague St-Laurent et Paul-Émile Tremblay…On tente de convaincre les principaux intéressés à savoir que le Stade du Jeune Commerce devrait être converti en stade de baseball…Personne emboite le pas…Donc pas de baseball à Rimouski, dans le circuit du Bas St-Laurent…Toutefois la Ligue opère à trois équipes…Au début de juillet, Gilles Daigneault gérant  de l'équipe de Sayabec a dela difficulté et se retire de la Ligue…Les activités sont discontinuées pour le reste de la saison…

Voyant l'importance de faire du recrutement pour le baseball, grâce à la collaboration de quatre sportifs, Émilio St-Pierre de Rimouski, Noël Couillard de Nazareth, Claude Brisson de Ste-Blandine et Raymond Banville de St-Anaclet, on a mis sur pied la Ligue de Baseball Inter paroissiale…Une quarantaine de joueurs ont évolué…jouant le dimanche après-midi, les quatre équipes ont présenté du bon baseball. Entre autres, dans une partie régulière de la ligue, St-Anaclet jouait à Ste-Blandine devant près de 500 spectateurs et on a vu un excellent duel de lanceurs entre Florentin Proulx et Georges Bouchard…le résutat: 2 à 0 pour St-Anaclet…les joueurs du gérant Raymond Banville de St-Anaclet ont connu une fiche complète durant la saison régulière avec huit victoires et aucune défaite…Avant que les séries éliminatoires ne commencent, Albert Dupont de Price à un club tout étoile de la Ligue…Résultat, Price 13, Tout Étoile 7…

 

Georges Bouchard s'est avéré le héros en ne subissant pas la défaite en 8 apparitions au monticule au cours de la saison régulière…Le St-Anaclet a tout balayé dans les séries éliminatoires…

 

Le circuit François Rhéaume compte quatre équipes, Trois-Pistoles, Rivière-du-Loup, Cabano et Rivière-Bleue…À sa première saison dans le circuit, les Lions de Trois-Pistoles du gérant Théo D'Amour terminent en première place au classement…Le redoutable joueur défensifs des Loups de Rivière-du-Loup Pierre Royer décroche la meilleure moyenne des frappeurs…Rivière-du-Loup gagne les éliminatoires…

 

Baseball…L'année 1961,le circuit François Réhaume lance une invitation à Rimouski pour combler le départ de Rivière-Bleue…Les dirigeants du Rimouski font face à deux problèmes, le système d'éclairage au Stade du Jeune Commerce et la Ligue de Baseball Inter municipale…Gilles Daigneault, Raynald Morin et Wilson Janelle travaillent d'arrache-pied afin de doter le stade d'un système de réflecteurs…La besogne fut accomplie, le tout était prêt pour l'inauguration du baseball…Rowland Burgess, Pat Timmins et Bernard Langlois sont les dirigeants de la formation des Tigres de Rimouski…Gilles Daigneault forme l'équipe…Vic Corbin et Paul-Émile Tremblay sont les lanceurs…Raynald Morin, Camille Ouellet, Réal Garneau, Guy Harrisson, Jules Bellavance, Wilson Janelle, Jean-Marc Desrosiers, Pierre Doucet, Paul-Émile et Jacques Tremblay  représentent dignement la formation rimouskoise…Gaston Dionne s'avère d'une grande utilité pour Trois-Pistoles de même que l'excellent Claude Ste-Marie…Venance Pelletier joue pour Cabano…Durant toute la saison l'assistance fut bonne aux parties locales…après un calendrier régulier de 24 parties, les Tigres de Rimouski sont champions…L'As-lanceur Réal Garneau qui était de beaucoup le meilleur lanceur qui soit sorti de la région revient au jeu…Les séries éliminatoires sont terminées de façon décisive alors qu'à la toute dernière partie, les Tigres écrasent les Braves de Cabano 16 à 0…

La Ligue de Baseball Inter paroissiale a poursuivi ses activités malgré que Rimouski fasse partie d'un circuit majeur…Les quatre équipes de l'an dernier sont-là…Une équipe portait le nom de Rimouski et dans le but de ne pas créer de méli-mélo avec celle du circuit Réhaume, Émile St-Pierre appela son équipe St-Germain…La Ligue refuse la demande de Price et de Mont-Joli…Jouant les parties le dimanche après-midi, le St-Anaclet de Raymond Banville qui avait connu une fiche complète l'an dernier, connaît sa première défaite contre St-Germain 11 à 10…Un double de Louis-Marie Leblond avec les buts remplis fut le point tournant du match…St-Anaclet a toutefois répété son exploit de l'an dernier en terminant au premier rang, St-Germain, Nazareth et Ste-Blandine complétant le classement…les joueurs de Raymond Banville ont eu le meilleur contre Ste-Blandine dans une finale fort intéressante…Le trophée "Progrès du Golfe" fut remis immédiatement après la partie finale…

 

La Ligue de Baseball du Bas St-Laurent opère à quatre équipes: Causapscal, Price, Mont-Joli et Matane…Jean-Yves Fournier de Sayabec est le président…Les Royaux de Price d'Albert Dupont sont couronnés champions.

 

Baseball…Le circuit Rhéaume devient le circuit Léo Thoral…En mars 1962, les directeurs de la Ligue Régionale de Baseball font un pas de géant dans l’organisation de ce sport chez nous…Cabano et Trois-Pistoles demandent la permission d’embaucher trois joueurs de l’extérieur, question de pouvoir se renforcer assez pour lutter à armes égales avec Rimouski et Rivière-du-Loup…Le pilote Gilles Daigneault des Tigres de Rimouski fut invité à faire des concessions  des Tigres de Rimouski à faire des concessions, en cédant Wilson Janelle, Nick Pineau, Roland Landry et Gérald Giguère aux Lions de Trois-Pistoles…Rowland Burgess est reporté à la présidence de la direction des Tigres, Camille Doucet, au poste de vice-président et Émile Michaud, commentateur sportif au journal « Echo du Bas-St-Laurent », au poste de secrétaire…Jean-Marc Tremblay agit comme aviseur légal et Marcel Jacob est le président honoraire…Les responsables des équipes, Théo D’Amour, Yvon Dumas, Pierre Royer et Gilles Daigneault ont la tâche d’organiser leur équipe…Dans le camp local on compte sur le retour au jeu de Jean-Marc Desrosiers, l’artilleur Réal Garneau ne veut plus lancer…Le signal « Au jeu » le 3 juin, à Trois-Pistoles et Cabano…Les Tigres décrochent une première victoire grâce à trois circuits de Vic Corbin…À Cabano, le pilote Yvon Dumas est fier de l’acquisition du lanceur Ronnie Leblanc et du receveur Bob Fyfe d’Edmundston. Ils ont fait la pluie et le beau temps durant toute la saison estivale…Pendant que les Tigres et les Braves se font la lutte pour la possession du premier rang, le pilote Pierre Royer embauche à la fin juillet, Jean-Guy Noël, un lanceur de 6 pieds 4 pouces de Drumondville…Belle acquisiton et très spectaculaire…Pour sa part, Théo D’Amour invite Dave Ortween, 19 ans, artilleur droitier du St-Henri de la Ligue Métropolitaine…Deux semaines plus tard, il est retourné chez lui et on fait appel à Pat Simard d’Arvida…Le pilote Yvon Dumas cède sa place à Dick Teed…À la fin du calendrier régulier, les Braves de Cabano terminent au premier rang suivi des Tigres de Rimouski, les Lions de Trois-Pistoles et les Loups de Rivière-du-Loup…

 

Les Lions de Trois-Pistoles causent la plus grande surprise de la saison en éliminant le Rimouski par quatre victoires et deux défaites…Les Braves de Cabano avec leur as-lanceur vedette Ronnie Leblanc n’ont aucune difficulté à vaincre Rivière-du-Loup en cinq parties…Le club de Cabano, champion du calendrier régulier, a répété son exploit en final en enlevant les grands honneurs du circuit Léo Thoral grâce à une victoire de 7 à 0 contre le Trois-Pistoles dans la septième et décisive rencontre disputée à Cabano devant une assistance record de 2,500 spectateurs.

 

Si des félicitations s’adressent aux vainqueurs qui ont pris leur douce revanche de l’an dernier et bataillé ferme devant une équipe pourtant favorite, il convient d’offrir aux Rimouskois, un club formé exclusivement de joueurs locaux toutes nos considérations pour son précieux apport à la cause du baseball régional.

 

Après deux années d’existence, la Ligue de Baseball Inter paroissiale a cessé ses opérations…on croyait que le circuit allait être annexé à la ligue de baseball du Bas-St-Laurent…Devant la popularité des Tigres de Rimouski, aucun des responsables de la ligue inter paroissiale était intéressé à faire partie de la Ligue du Bas-St-Laurent…Toutefois ce circuit a formé quatre équipes avec Price, Amqui, Sayabec et Causapscal et ayant en tête Jean-Yves Fournier de Saybec…Les Royaux de Price d’Albert Dupont ont remporté les séries éliminatoires…

 

Baseball…La Ligue juvénile de baseball du Centre des Loisirs St-Germain a mis fin à ses activités pour la saison 1962 alors que les Chevaliers de Colomb a disposé du Rotary par 4 à 1, dans la dernière et décisive partie de la finale. Les dirigeants de la Ligue ainsi que les dirigeants du Centre des Loisirs étaient fier d’avoir lancé une telle initiative.

 

La Ligue de Baseball Régionale pour la saison 1963 est de nouveau dirigée par Léo Thoral…Une nouvelle équipe vient s’ajouter au circuit, il s’agit d’Edmundston…Raynald Morin est le nouveau pilote des Tigres de Rimouski…Jean-Guy Morissette de Causapscal remplace l’excellent joueur des Lions de Trois-Pistoles Claude Ste-Marie…Les Braves de Cabano perdent leur as-lanceur Ronnie Leblanc, et comptent sur Gaëtan Ruest et Jacques Lavoie…

Red Ouellet devient une nouvelle acquisition pour Cabano…Le lanceur Réal Picard lance pour Edmundston…Jean-Guy Noël et Pat Simard continue de briller respectivement pour Rivière-du-Loup et Trois-Pistoles…Les frères Jacques et Paul-Émile Tremblay sont des atouts pour les Tigres…Red Ouellet, le puissant receveur des Braves de Cabano termine au premier rang des frappeurs, il succède à ce titre à son coéquipier Roland Laplante…Pierre Royer le pilier défensif no 1 des Loups de Rivière-du-Loup termine au second rang des frappeurs…Paul-Émile Tremblay a affiché une performance de sept victoires une défaite pour les Tigres…Réal Garneau et Camille Ouellet ont paradé au monticule pour les Tigres…Les Tigres terminent au premier rang…Ils décrochent les séries éliminatoires en éliminant les Loups de Rivière-du-Loup en finale par quatre victoires contre deux défaites…Réal Garneau a lancé une de ses meilleures joutes de la saison en espaçant bien six coups surs tout en retirant dix frappeurs dans la dernière partie disputée à Rivière-du-Loup…À sa première saison comme pilote des Tigres de Rimouski Raynald Morin a fait un excellent travail rééditant l’exploit de Gilles Daignault, il y a trois ans…Les joueurs, les directeurs et quelques supporteurs sont allés à New-York pour assister à trois parties de baseball entre les Yankees et les Twins du Minnesota…La formation de Rimouski était la suivante : François Langlais, Raynald Morin, Camille Ouellet, Maurice Lepage, Jacques et Paul-Émile Tremblay, Réal Desrosiers, Wilson Janelle, Réal Garneau, Georges Bouchard…

 

Saison 1964- Le docteur Albert Royer de St-Pacôme succède à Léo Thoral depuis 1960 au poste de président de la Ligue de Baseball Laurentienne…Régent Ouellet agit de nouveau comme secrétaire-trésorier…Les équipes qui forment le groupement sont : Edmundston dont le porte-parole est Fernand Picard, Cabano représenté par Gilbert Pelletier, Rivière-du-Loup par Edgar April, Trois-Pistoles par Théo D’Amour et Rimouski par Rowland Burgess…On accepte une constitution préparé par Gaston Dionne et Laurent Boucher…Durant la saison Réal Garneau quitte les Tigres…Le 5 juin 1964, la mort vient nous enlever un jeune sportif, Pierre Doucet, parfait gentilhomme tant au jeu que par sa conduite exemplaire en civil…Mike Daigle d’Edmundston est le roi des retraits et décroche le titre de joueur le plus utile de la Ligue…Gaston Dionne s’avère un grand leader pour Trois-Pistoles…Ty Thériault est brillant au monticule pour Rivière-du-Loup…Gaston Lebel est une heureuse découverte pour les Tigres et se voit décerner le titre de recrue de l’année…Nick Pineau et Roland Landry, deux rimouskois s’alignent pour Trois- Pistoles…Wilson Janelle connaît une bonne saison…Maurice St-Hilaire de T.P. lance une partie sans point ni coup sûr contre Edmundston…Guy Harrisson patrouille très bien son poste au troisième but des Tigres…Claude Ste-Marie revient pour T.P. et égale le record de Vic Corbin, trois circuits dans une partie et termine par une faible marge sur Raynald Morin en tête des frappeurs…Après une absence de deux ans, Jean-Marc Desrosiers revient au jeu…Jacques Tremblay frappe un coup sûr dans seize parties consécutives…les Tigres terminent troisième et sont éliminés par les Braves de Cabano…Les Républicains d’Edmundston ont enlevé le championnat des éliminatoires de la Ligue Laurentienne en six parties contre les Braves de Cabano…Après la saison, tous les joueurs des Tigres de Rimouski et l’organisation sont allés au Connie Mack de Philadelphie assistés à trois matchs de baseball entre les Phillies de Philadelphie et les Braves de Milwaukee…

 

La Ligue de Baseball du Bas-St-Laurent connaît une excellente saison…Jean Desrosiers forme une équipe à Nazareth et adhère à la Ligue. Yvon Lavoie, un jeune artilleur gaucher, font la pluie et le beau temps…Matane, Price, Mont-Joli, Nazareth et Amqui se sont livrés une belle lutte durant tout le calendrier régulier. Les Matanais ont éliminé Nazareth en trois parties consécutives dans la ronde semi-finale et ont aussi décroché les grands honneurs de la finale contre les Royaux de Price…La Ligue a désigné le choix des équipes d’étoiles…Mario Martin, Jacques Bouillon, Jean Desrosiers et Walter Chapados de Nazareth ont été sélectionnés…Réal Bellavance d’Amqui s’est avéré la vedette comme lanceur…Albert Dupont, l’homme de baseball de la région a été proclamé le pilote de l’année.

 

Commanditaires

Puribec

Suivez-nous

Social

Météo

Dernières nouvelles